" Traditions du nouvel an dans le Nord "  

 

Pour cette année qui vient d'éclore, j'ai envie de vous faire partager les traditions qui me laissent des souvenirs de joie, de bonheur de partage, de fêtes heureuses.

Tous les ans, à la St Sylvestre, chez nous dans nos corons et encore bien après, c'était la magie pour rentrer dans le nouvel an. Mes parents ainsi que toutes les familles surtout nombreuses à l'époque, s'adonnaient avec joie à la confection de gaufrettes. Je revoie encore ma mère préparant la pâte pour des centaines de gaufrettes. Une pâte très épaisse que maman laissait reposer dans des saladiers. Une fois la pâte bien montée, avec l'aide de mon père, ensemble ils confectionnaient des petites boules prêtes à gonfler sur des plaques allant au four les laissant à la chaleur sur l'une des portières du four

Toute la soirée durant de la St Sylvestre, mes parents, à tour de rôle s'adonnaient à cette douceur pour le nouvel an. Je me souviens des premières cuissons de ces gaufrettes. Elles se faisaient dans un fer qu'ils faisaient chauffer sur le bon feu à charbon. Ils plaçaient leur petites boules de pâte dans le fer, deux à la fois, refermaient celui-ci pour bien aplatir cette confection qui devenait une fois cuite, des petites gaufrettes dorées toutes dentelées autour à l'odeur alléchante. Au fur et à mesure, elles étaient placées dans des saladiers. Ça sentait merveilleusement bon. Mes yeux sont encore éblouis de ce lointain souvenir ainsi que mes narines à l'odeur de ce parfum de fête.

Les années suivantes, il y avait un gaufrier électrique, donc plus moderne car on pouvait y cuire huit gaufrettes à la fois. Et quelles gaufrettes !!! En forme de cœur . Nous n' osions à peine y toucher, seuls nos yeux s'écarquillaient devant ces coeurs. Ensuite l'envie de goûter devenait irrésistible. Mais voilà, c'est il fallait attendre.............

Ces délicieuses gaufrettes placées toutes dans des saladiers attendaient donc le jour de l'an pour commencer à être dégustées. Puis toutes les personnes venant nous étrenner pouvaient à volonté se servir. Le café, la goutte, la liqueur accompagnaient ce moment de partage, de joie, et de bonne humeur. Mes parents le méritaient bien. Nous, les enfants faisions le tour de table avec notre saladier à la main pour le service.

Ce jour de l'an nouveau, nous partions faire le tour du village pour aller souhaiter la bonne année aux villageois connus et inconnus, et nous avions en échange une petite pièce de 20 francs lourds. Comme nous aimions aller présenter nos vœux !!! Le plaisir d'aller faire la bise aux gens, et celui de recevoir notre petite pièce de monnaie pour la tirelire. Nous faisions le tour aussi des oncles et tantes, des cousins et cousines qui nous servaient un bon chocolat chaud accompagné de petits gâteaux et de petites gaufrettes, car ces traditions se faisaient dans tout le village. Ces partages duraient tout le mois de janvier.

Que ces quelques lignes vous emmènent dans la magie de ces bons moments de fêtes où régnait cette chaleur de cœur, de partage et de bonheur. Que cette année nouvelle vous apporte joie, bonheur, santée, paix propétité, amour.Qu'lle soit à l'image de tous vos souhaits, qu'elle illumine votre coeur de la grâce qui vous est donnée chaque jour.

Nicole

Page d'accueil  Sommaire Retours aux écrits vécus et inspirés

Haut de page